Etienne Bégouen Retour

"Depuis plusieurs années je me perds dans les espaces parallèles de nos villes, sur des lisières entre zones d'habitations et zones industrielles, là ou l'urbanisme déterminé cède la place à la poésie de l'aléatoire. En m'affranchissant de l'unique fragment de seconde d'un cadre photographique, je pense faire ressentir plus justement la perte de repères qui m'habite dans l'anarchie de ces lieux.

Chaque image de la série Décadrages résume un parcours visuel dans une variation de cadrages, de distances, de mises au point. Par un assemblage d'impressions photographiques fugaces je m'approche de l'image mentale d'un lieu, du rêve d'un espace traversé.

Mes photographies représentent l'histoire d'un parcours visuel, vue de dessus, de dessous, de derrière, de devant et finalement une fois l'image construite par différentes juxtapositions et surimpressions de fragments photographiques, j'oublie les différents éléments qui la composent. Elle existe comme la réalité contemplative d'un état d'hypnose photographique
"
Etienne Bégouen "décadrages."