Quelques artistes d'aujourd'hui
Novembre 2002
Catherine Larré Fabienne Müller-Oudart Mathieu Weiler
Fabienne Müller-Oudart, Mathieu Weiler, Catherine Larré
Zoom sur la peinture de Fabienne Müller Oudart et Mathieu Weiler et les photographies de Catherine Larré.

Les acryliques de Mathieu Weiler se situent entre une certaine figuration libre (celle notamment de Vincent bioulès et Jean Michel Albérola dont il fut élève) et photoréalisme. Elles représentent des paysages urbains, des enseignes publicitaires lumineuses, des restaurants d'autoroutes, des ouvrages du génie civil tels que ponts de fer, autoroutes et aéroports, autant de sujets chers aux peintres hypperréalistes Malcom Morley ou Richard Estes.

Les peintures de Fabienne Müller Oudart nous éloignent de la figuration pour nous faire rentrer de plein-pied dans l'abstraction. Une abstraction qui a pour assise d'une part une ordonnance très rigoureuse et construite de l'espace pictural et d'autre part un travail en profondeur de la surface du tableau.

Comme le souligne le directeur du centre d'art régional de Montbéliard Philippe Cyroulnik, Fabienne Müller Oudart organise "le champs du tableau en un certain nombre de figures - carrés ou lignes - qui vont le tendre ou en tisser la trame"; des tableaux "longuement et intensémment travaillés, couche après couche, qui nous imposent l'arrêt et l'attention".

La photographe Catherine Larré nous transporte à travers de très beaux tirages denses dans un univers à mi chemin entre le rêve et le réel. C'est de cette lumière si particulière convoquée par l'artiste chaque fois de manière qui parait miraculeuse, que jaillit ce trouble, cette sensation d'un monde de l'entre-deux.

Télécharger la video : format AVI 4,4 Mo